Un « .love », ça vous tente ?

6 décembre 2017 Noms de domaine

Nous avons déjà parlé dans un premier temps des nouveaux gTLDs dans l’article publié en octobre « Noms de domaine : Faîtes le bon choix ! ». La conjoncture actuelle du marché des  noms de domaine, nous indique qu’il existe plus de 331,9 millions de noms de domaine dans le monde, un nombre renversant traduisant l’expansion du web, et par conséquent, l’apparition de nouvelles extensions appelées les new gTLDS.

Ces nouveaux gTLDs ont pour but de donner plus de liberté à ceux qui désirent enregistrer des noms de domaine avec une touche personnalisée, et de minimiser la demande accrue appliquée sur ce marché.

Le lancement de ce projet, concrétisé en 2013,  est décrit comme étant un nouveau Big Bang pour les noms de domaine.  Se doter d’un nom de  domaine exclusif nécessite l’application d’une procédure bien définie, cette dernière commence par une phase de pré-enregistrement ou précommande, ou vous pouvez enregistrer le nom de domaine que vous désirez auprès des bureaux d’enregistrement spécialisés.

La validation des nouveaux noms de domaines passe par un processus déterminé obéissant aux critères juridiques, techniques, financiers et encore administratifs des candidats.

Ce plan de libéralisation des TLDs permet aujourd’hui aux entités d’avoir leurs propres extensions comme ils le souhaitent pour plus de visibilité et de crédibilité.

Type de noms de domaine :

Il existe trois types de nouveaux noms de domaine :

  • Extensions réservées destinées à des cibles bien spécifiques « .mobi »
  • Extensions fermées pour les entités qui déposent leur propre nom en tant qu’extension.
  • Extensions ouvertes reliées à des secteurs d’activités « .radio », ou à des localisations géographiques bien précises « .berlin »

Avant d’en finir avec les nouveaux gTLDs, il est nécessaire de mentionner que n’importe quelle entreprise, ou organisme public peut appliquer pour réserver un nouveau domaine depuis l’ICANN (Internet Corporation pour Assigned Names and Numbers) qui est le responsable de l’attribution du nouveau gTLD.

commentaires