Top 10 des virus informatiques

10 septembre 2021 Sécurité

Les virus informatiques constituent une calamité nuisible et coûteuse dans notre monde d’aujourd’hui qui est entièrement dépendant à internet. En effet, plus de 350 000 nouveaux logiciels malveillants sont démasqués chaque jour, causant des pertes annuelles de plus de 55 milliards de dollars!

Ce présent article vous aide à classifier les virus informatiques les plus virulents suivant l’impact financier de chacun. Cependant, il faut noter que ces programmes malveillants ne sont que la pointe de l’iceberg. Avec 127 millions de nouvelles cyber menaces visant les consommateurs et les entreprises chaque année, les virus de cet article ne sont que le plus gros poissons dans une mer de cybercriminalité interminable.

Genious vous propose des services d’hébergement web au Maroc qui vous garantissent une sécurité imperméable pour votre site web, protégeant ainsi à la fois la notoriété de votre entreprise ainsi que la confidentialité de vos clients.

1-Mydoom: 38 milliards $ de dommages

La pire épidémie de virus informatique de l’histoire, Mydoom a causé des dommages estimés à 38 milliards de dollars en 2004, mais son coût corrigé de l’inflation est en réalité de 52,2 milliards de dollars. Ce malware est techniquement un « ver », diffusé par e-mail de masse. À un moment donné, le virus Mydoom était responsable de 25% de tous les e-mails envoyés.

2-Sobig: 30 milliards $ de dommages

Le virus informatique Sobig 2003 est en fait un autre ver. Il est juste derrière le virus informatique Mydoom dans sa portée. Le chiffre de 30 milliards de dollars est un total mondial, y compris le Canada, le Royaume-Uni, les États-Unis, l’Europe continentale et l’Asie. 

3-Klez: 19,8 milliards $ de dommages

Klez a certainement gagné sa place sur la liste des pires virus informatiques jamais créés. Avec près de 20 milliards de dollars de dommages estimés, il a infecté environ 7,2 % de tous les ordinateurs en 2001, soit 7 millions de PC. Le ver Klez a envoyé de faux e-mails, usurpé des expéditeurs reconnus et, entre autres, tenté de désactiver d’autres virus. 

What is a web scripting virus? How to detect and remove it?

4-ILOVEYOU: 15 milliards $ de dommages

Le virus ILOVEYOU de l’an 2000 a fonctionné en envoyant une fausse «lettre d’amour» qui ressemblait à un fichier texte inoffensif. Comme Mydoom, cet attaquant a envoyé des copies de lui-même à chaque adresse e-mail de la liste de contacts de la machine infectée. Peu de temps après sa sortie le 4 mai, il s’était propagé à plus de 10 millions de PC. 

5-WannaCry: 4 milliards $ de dommages

Le virus informatique WannaCry 2017 est un ransomware, un virus qui s’empare de votre ordinateur (ou de vos fichiers cloud) et les tient en otage. Le ransomware WannaCry a attaqué des ordinateurs dans 150 pays, causant des pertes de productivité massives car les entreprises, les hôpitaux et les organisations gouvernementales qui n’ont pas voulu payé la rançon ont été obligés de reconstruire leurs systèmes à partir de zéro. 

6-Zeus: 3 milliards $ de dommages

Le virus informatique Zeus est un outil de vol en ligne qui a frappé le Web en 2007. À ce moment-là, il avait violé 88 % de toutes les entreprises faisant partie du Fortune 500, ainsi que 2 500 organisations au total et 76 000 ordinateurs dans 196 pays.

Le botnet Zeus était un groupe de programmes qui travaillaient ensemble pour prendre en charge les machines d’un « bot master » distant. Il est originaire d’Europe de l’Est et a été utilisé pour transférer de l’argent sur des comptes bancaires secrets.

Les virus informatiques les plus dangereux | Actus et infos : tout est sur  sky-informatique.fr

7- Code rouge: 2,4 milliards $ de dommages

Observé pour la première fois en 2001, le virus informatique Code Red était un autre ver qui a pénétré 975 000 hôtes. Il affichait les mots “Hacked by Chinese” sur les pages Web infectées, et il s’exécutait entièrement  dans la mémoire de chaque machine. Dans la plupart des cas, il n’a laissé aucune trace sur les disques durs ou autre stockage de l’époque. 

8-Slammer: 1,2 milliard $ de dommages

Le ver SQL Slammer a coûté environ 750 millions $ à 200 000 utilisateurs d’ordinateurs en 2003. Ce virus informatique sélectionnait au hasard des adresses IP, exploitant les vulnérabilités et s’envoyant lui-même sur d’autres machines. Il a utilisé ces machines victimes pour lancer une attaque DDoS sur plusieurs hôtes Internet, ralentissant considérablement le trafic Internet. 

9-CryptoLocker: 665 millions $ de dommages

Heureusement, les attaques de ransomware comme le virus CryptoLocker en 2013 ont diminué depuis leur pic de 2017. Ce malware a attaqué plus de 250 000 machines en cryptant leurs fichiers. Il affichait une note de rançon rouge informant les utilisateurs que “le cryptage de vos fichiers importants a été produit sur cet ordinateur”. Une fenêtre de paiement accompagnait le billet. 

10-Sasser – 500 millions $ de dommages 

Sasser a été créé par un étudiant allemand en informatique de 17 ans nommé Sven Jaschan. Il a été arrêté à l’âge de 18 ans en 2004 après qu’une prime de 250 000 $ lui a été versée par l’une de ses victimes.

Un ami de Jaschan a révélé aux autorités que le jeune avait créé non seulement le ver Sasser, mais aussi l’attaque dévastatrice de Netsky.AC.  Jaschan a été condamné à une peine avec sursis vu qu’il était mineur lorsqu’il avait créé le logiciel malveillant!

All You Should Know About Web Scripting Virus and How to Counter It
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *